-
Accueil > Actu Régionale > Carton rouge contre la Ligue de Foot et l’UJSF
Carton rouge contre la Ligue de Foot et l'UJSF

Carton rouge contre la Ligue de Foot et l’UJSF

La FFF, la LFP et UJSF se liguent pour exclure les radios associatives

publié le vendredi 31 juillet 2009

Depuis de nombreuses années un certain nombre des radios associatives (dont Radio Lenga d’oc Montpellier, Clapas et Aviva) ont accompagné fidèlement le Montpellier Hérault Sporting Club de football dans sa traversée du désert jusqu’à son retour en Ligue 1.

Elles sont désormais indésirables à la Tribune Presse.


Aujourd’hui, un accord conclu entre la FFF, la LFP et UJSF est opposé à nos chroniqueurs sportifs, titulaires ou non de la carte de journaliste professionnel (CCIJP), pour leur interdire la tribune de presse au motif qu’ils ne sont pas affiliés à l’UJSF, seule habilitée à délivrer la carte "Sport Presse".

Extrait de la circulaire de l'U JSF

Au delà de l’injustice que cela représente pour ces professionnels dont l’engagement sportif n’est plus à prouver, il y à là entrave à la liberté d’informer et pratique discriminatoire.

La FRANC-LR accompagne les radios ainsi discriminées dans une action publique et devant le Club de la Presse de Montpellier Languedoc-Roussillon.

Radio Clapas témoigne

Par un courrier adressé à M. Jean-Pierre ESCALETTES, Président de la Fédération Française de Football, M. Frédéric THIRIEZ, Président de la Ligue de Football Professionnel, et M. Jean-Marc MICHEL, Président
de l’Union des Journalistes de Sport en France, Claude Frigara fait remarquer qu’à Montpellier, des commentateurs aujourd’hui très appréciés comme Philippe Sers à France Bleu Hérault ou Gilbert Chevalier à France Info, par exemple, ont fait leurs armes dans les radios associatives (Radio Air Libre, dès 1985).

Il précise que le spécialiste à l’antenne, Henri Turlan, assure périodiquement la retransmission des matchs, en français ou en occitan, depuis 1999 à Clapas.

Il ajoute qu’avec les nouvelles règles, les auditeurs de Clapas (76 000 réguliers suivant Médiamétrie) vont être privés de ces retransmissions et ressentiront comme une injustice ce déni du droit d’accès à la tribune de presse des stades de Ligue 1, dont le Montpellier HSC fait à nouveau partie.

Radio Aviva interpelle

Mardi 28 juillet à 19 h45 sur l’antenne de Radio Aviva et dans une émission consacrée au sujet, sur un ton modéré mais très engagé, un responsable national de l’UJSF joint par téléphone a déclaré clairement que le but de la chose était de sortir les radios associatives des tribunes de presse de la ligue 1.

Le commentaire d’Henri Turlan, présent dans les studios lors de cet entretien est "Nous savons donc qui veut notre peau".

Voir dans la Presse

>> L’article du Midi Libre

>> L’article de la Gazette de Montpellier

P.-S.

A noter que, il y a 3 ou 4 ans, Jean-Marie Cavada, alors Président de Radio-France , s’était vivement élevé contre la décision de la LFP, de rendre payants les droits de reportage-radio des matches de foot, et avait obtenu l’annulation de la décision.

Sources iconographiques

Répondre à cet article

1 Message

  • Carton rouge 1er septembre 2009 13:21, par Aimé Jacques Haye

    Accompagner une équipe en Ligue 1 pour conforter sa réussite, former les supporters à ne pas marquer contre leur propre camp, c’est un travail de tous les jours et qui ne se limite pas à une saison.

    Lorsque l’on voit les débordements qui ont eu lieu lors du match Montpellier-Nice le week-end dernier, on se dit que les radios associatives ne sont pas de trop pour informer et former les publics.

    Merci nous permettre de retrouver leurs commentaires en direct sur les ondes, dans leur ville, dans les quartiers.

    repondre message


FRANCLR | publié sous licence Creative Commons by-nc-nd 2.0 fr
Espace Privé | généré dynamiquement par SPIP & Blog'n Glop.