-
Accueil > Actu Régionale > Une rentrée porteuse d’enjeux majeurs
Une rentrée porteuse d'enjeux majeurs

Une rentrée porteuse d’enjeux majeurs

publié le lundi 4 octobre 2010


Qu’il s’agisse de leur financement local ou national, du passage au numérique, les radios associatives du Languedoc-Roussillon réunies le 2 octobre à Lodève en Assemblée Fédérale on pris la mesure des enjeux des mois à venir.

La FRANC-LR s’agrandit. Avec le parrainage de Clapas et de Divergence FM, Radio Campus Montpellier, dernière née de la FM montpelliéraine, est venue rejoindre notre Fédération.

Les radios du Languedoc Roussillon rappellent qu’elles ont parties prenante de l’activité audiovisuelle et qu’à ce titre elles se mobilisent pour que la réforme des collectivités territoriales ne soit pas l’occasion de remettre en cause leur légitimité dans l’action culturelle.
Comment imaginer que la Culture puisse devenir l’exclusivité des Communes, ou celle des Départements, celle des Régions ou même de l’Etat ?
La culture est au cœur du vivre ensemble à ce titre elle doit rester une compétence partagée.

Elles sont en pleine négociation au sujet du cadre partenarial qui les lie à la Région. La convention unique en France conclue en 2005 arrive à échéance. Si l’équipe "Tous pour le Languedoc-Roussillon" s’était engagée pour sa reconduction en cas de victoire, il s’agit maintenant de savoir dans quelle conditions, pour quel programme d’activités et à quel niveau financier va se situer cette aide à nos activités.

L’ancrage territorial de nos radios est essentiel pour le maintien du lien social, face à la crise et aux politiques de rigueur qui la renforcent.
Leur créativité et leur savoir faire en matière culturelle et patrimoniale les met en situation d’apporter ce supplément d’âme plus que jamais nécessaire.

Répondre à cet article


FRANCLR | publié sous licence Creative Commons by-nc-nd 2.0 fr
Espace Privé | généré dynamiquement par SPIP & Blog'n Glop.